Aller au contenu

Point de croix

Laetitia Bica

Vernissage 23.01 - 18h30


 

Laetitia Bica, 2020. © Laetitia Bica

FR -  Marches pour le climat, luttes sociales, mouvements d’occupation… Depuis quelques temps, les exemples de mobilisation citoyenne se multiplient et attestent d’un engagement général. Dans ce contexte, les jeunes et les aîné·e·s, dont la parole est souvent dévalorisée,
bafouée, voire étouffée, ne sont pourtant pas en reste. En toute logique, cet engagement devrait signifier la vigueur de toute démocratie saine, mais force est de constater que, pour les pouvoirs publics, il n’est que désordre incongru. 

En novembre 2019, Laetitia Bica était invitée à concevoir une série d’ateliers dont la particularité résidait dans les publics visés : des jeunes et… des moins jeunes. Une dizaine d’élèves de l’école primaire Baron Steens et de pensionnaires de la Maison de repos et de soins “Aux Ursulines“ se sont donc rencontrés. En toile de fond, l’envie d’interroger ces groupes – qu’à première vue tout oppose – sur leur rapport à l’engagement, à ses outils, à ses signes distinctifs, tout en mobilisant les savoir-faire de chacun·e. Aujourd’hui, cette exposition atteste de leur temps partagé. 

Laetitia Bica, avec les élèves de 4ème primaire de l’Ecole Baron Steens et les pensionnaires de la Maison de repos et de soins « Aux Ursulines ».


Laetitia Bica est originaire de Liège où elle a étudié à l'ESA Saint-Luc. Photographe professionnelle intégrée au monde éditorial, à celui de la mode et du clip vidéo, elle explore, entre autres, la question de l’impureté, notamment par l’utilisation de supports d’impression multiples.  

 

EN - Climate marches, social struggles, occupation movements… For a while now, incidences of citizens taking action have been on the rise, attesting to a general commitment. In this context, young people and the elderly, whose voices are often devalued, scorned and even stifled, are not left behind. In November 2019, Laetitia Bica was invited to design a series of workshops whose distinctive feature was the target audience: the young and the… not so young. Around ten students from the Baron Steens primary school and pensioners at the “Aux Ursulines” nursing home therefore met. Today, this exhibition is a testament to their time spent together.

In collaboration with the Baron Steens primary school and the “Aux Ursulines” nursing home.

 

NL - Klimaatmarsen, sociale conflicten, bezettingsbewegingen ... Er zijn nu al enige tijd steeds meer voorbeelden van burgerinitiatieven die wijzen op een algemeen engagement. In deze context zitten ook jongeren en ouderen niet stil. Hun stem wordt echter vaakondergewaardeerd, met de voeten getreden of zelfs onderdrukt. In november 2019 werd Laetitia Bica uitgenodigd om een reeks workshops te ontwikkelen die gericht waren op een specifiek doelpubliek: jongeren en ... iets minder jongeren. Een tiental leerlingen van de lagere school Baron Steens en gepensioneerden uit het rust- en verzorgingstehuis Aux Ursulines zijn op die manier met elkaar in contact gekomen. Vandaag kunt u in deze tentoonstelling het resultaat zien van de tijd die ze deelden.

In samenwerking met de École fondamentale Baron Steens en het rust- enverzorgingstehuis "Aux Ursulines".