Art & espace public

Trois interventions pérennes sur le site de Recy K

Des œuvres de Joachim Coucke, Adrien Tirtiaux et Thierry Verbeke

Trois interventions pérennes sur le site de Recy K (Anderlecht)

Recy K est un site initié et géré par l’Agence Bruxelles-Propreté, abritant diverses initiatives actives dans le domaine du recyclage. Inauguré en 2016, le bâtiment est le fruit d’une rénovation pensée par le bureau d’architectes Baneton-Garrino. Il est situé à Anderlecht, le long du canal, juste à côté de la station Delacroix. 

Recy K agit comme un levier de stimulation de l’économie circulaire et sociale. C’est un pôle de production, d’échange, de formation, mais aussi un outil didactique permettant de visualiser les potentialités d’une économie abordant de manière révolutionnaire la relation entre ressources, production et déchets. 

L’ISELP a été désigné pour accompagner des intégrations artistiques dans le bâtiment, en lien avec l’activité de Recy K. Les artistes Joachim Coucke (BE, 1983), Adrien Tirtiaux (BE, 1980) et Thierry Verbeke (FR, 1970) ont été choisis pour leur attention au contexte, aux matériaux, aux conditions de production ou aux relations sociales. Les trois œuvres qu’ils ont réalisées ont été finalisées en 2021. 

𝑻𝒉𝒆 𝑺𝒐𝒄𝒊𝒆𝒕𝒊𝒆𝒔 𝑰𝒏 𝒕𝒉𝒆 𝑪𝒍𝒐𝒖𝒅𝒔, de Joachim Coucke, est une œuvre en néon qui rappelle l’existence des mondes numériques dans le traitement de la question écologique. 

Le montage photographie 𝑵𝒆𝒘-𝒀𝒐𝒓𝒌 𝑺𝒕𝒐𝒄𝒌 𝑬𝒙𝒄𝒉𝒂𝒏𝒈𝒆 de Thierry Verbeke propose une version post-apocalyptique du quartier de la bourse de New-York, sur le modèle des ruines romantiques, envisageant ainsi l’éventualité de la chute du système capitaliste.  

Ciel de Bruxelles, d’Adrien Tirtiaux, propose d’utiliser le bâtiment Recy K comme un périscope : grâce à une disposition précise de panneaux miroirs, la lumière du jour provenant d’un des hangars de la halle industrielle principale est canalisée vers la longue rampe qui traverse le site de part en part. En plus d’éclairer le passage sombre au cœur du complexe immobilier, ce système crée un appel de lumière depuis le Quai Fernand Demets – un cercle de ciel inscrit dans un rectangle noir.