Aller au contenu

L'art d'accommoder les restes

Joachim Coucke, Adrien Tirtiaux, Thierry Verbeke

Joachim Coucke (BE, 1983), Adrien Tirtiaux (BE, 1980) et Thierry Verbeke (FR, 1970) ont été associés par l’ISELP dans la perspective d’élaborer trois interventions pérennes sur le site de RECY-K (Anderlecht),  niche de micro-entreprises à vocation sociale, fondée et gérée par l’Agence de Bruxelles-Propreté dans la perspective d’expérimenter et de développer l’économie circulaire. Ils ont été choisis pour leur attention au contexte, aux matériaux, aux conditions de production ou aux relations sociales. 

L’exposition L’art d’accommoder les restes s’inscrit dans cet état d’esprit. Pour l’occasion, Adrien Tirtiaux a réagencé les pièces du dispositif conçu pour l’exposition SYNC! qui s'est tenue à 'ISELP au printemps 2017. Intitulé Les Impostes, cet ensemble de pilastres est réarticulé en un volume monumental appelé L’Impoutre, construction évoquant une figure de "Transformer" autant que la rampe du site de RECY-K, ligne tendue traversant tout le site.

Thierry Verbeke expérimente quant à lui les orientations qu’il compte prendre sur le site lui-même : élever un mur ornemental végétalisé qui sera amené à évoluer en fonction de la croissance des plantations et de leurs mutations saisonnières. L’image de fond est une composition projetant la façade de la bourse de New York dans un temps d’après le règne productiviste financiarisé. Elle est en ruines, mousses et lierres commencent à gagner sa surface. Un autre temps est venu.

Joachim Coucke a conçu un imposant volume en suspension, une grappe de câbles, prises, secteurs, résidus des nouvelles technologies entraînés dans une chaîne fatale d’obsolescence précoce. La sculpture rend visible la masse matérielle d’une civilisation supposée immatérielle. Elle recompose sa substance en une sorte d’essaim appelé à de nouveaux dénouements.

A côté de ces trois pièces maîtresses élaborées pour l’exposition, s’agenceront des propositions plus anciennes et plus modestes ayant en commun de remobiliser des ressources en friche, qu’elles soient matérielles, linguistiques ou graphiques.

>>  Recy K est un site abritant diverses initiatives actives dans le domaine du recyclage. Initié et géré par l’Agence Bruxelles-Propreté, Recy K est situé à Anderlecht, le long du canal, juste à côté de la station Delacroix. Inauguré en 2016, le bâtiment est le fruit d’une rénovation pensée par le bureau d’architectes Baneton-Garrino.

L’activité de Recy K est pensée comme un levier de stimulation de l’économie circulaire et sociale. C’est un pôle de production, d’échange, de formation, mais aussi un outil didactique permettant de visualiser les potentialités d’une économie abordant de manière révolutionnaire la relation entre ressources, production et déchets .

 

La direction artistique du projet est assurée par l’ISELP, suite à un appel d’offre émis par l’Agence Bruxelles-Propreté, à l’initiative du cabinet du Secrétaire d'Etat à la Région de Bruxelles-Capitale chargée de la Propreté publique et de la Collecte et du Traitement des Déchets, Fadila Laanan

 

  • Du 23 juin au 23 juillet 2017
  • Opening / Activation jeudi 22 juin 2017 - 18h30 > 21h