Aller au contenu
Ajouter au calendrier

LA FABRIQUE DE L'AUTRE

 

9.10 - Cinéma et colonialisme : 
propagandes, poncifs voilés, libérations

Le colonialisme s’est largement appuyé sur le cinéma comme levier de propagande pour faire valoir ses réalisations et ses conceptions tandis que depuis les années 1960, plusieurs cinéastes et artistes se sont engagés dans le soutien aux luttes de décolonisation ou dans la critique des héritages colonialistes. Par Loredana Bianconi, cinéaste (Oltremare, colonies fascistes, 2017) et Monique Mbeka Phoba, cinéaste (Sorcière, la vie !, 2005, et Sœur Oyo, 2014). 

16.10 - Concerning Violence. Le colonialisme et sa fabrique d’images

Introduction générale au colonialisme, sur le texte de Frantz Fanon Les damnés de la terre (1961) tel que mis en images par Goran Hugo Ollson dans son documentaire Concerning Violence (2014). Par Laurent Courtens, chargé à l’ISELP du centre de la parole, critique d’art.

Déconstruction des poncifs coloniaux à l’appui de réserves d’images de propagande, de publicités, d’illustrations… Par Julien Truddaïu, chargé de projets et animateur chez CEC (Coopération par l’éducation et la Culture).

23.10 - Décoloniser l’espace public, réinventer le musée

à Bruxelles notamment, l’espace de la ville, les monuments historiques, les noms de rues et de places sont complètement imprégnés par l’histoire coloniale. En revanche, les figures de l’histoire nationale congolaise demeurent absentes de l’espace public. Par le CMCLD, Collectif Mémoire Coloniale et Lutte contre les Discriminations.

Bruxelles est aussi l’héritière d’un des plus vastes musées coloniaux d’Europe, le Musée dit de Tervuren ou Musée royal de l’Afrique centrale. En réfection à ce jour, cette institution est emblématique de l’emprise du colonialisme sur l’édification des savoirs et ses supports de transmission. Vaste entreprise de propagande, le musée cherche des voies pour reformuler ses 

missions à l’ère postcoloniale. Il demeure vivement critiqué. Avec Anne Wetsi Mpoma, historienne de l’art, curatrice indépendante, consultante et chercheuse culturelle.

 


 

• Lieu : CFS-EP, rue de la Victoire 26, 1060 Bruxelles

• Prix : 150€ (documents pédagogiques,   

  pause-café et lunch inclus)

• Inscription : http://ep.cfsasbl.be / +32 (0)2.543.03.03 

• Conception et coordination : Laurent Courtens   

  (ISELP), Guillermo Kozlowski et Philippe Vicari 

  (CFS-EP)