Aller au contenu
Ajouter au calendrier

Histoire culturelle et politique du jeu vidéo

Par Julien Annart


17.01 - 1947 à 1980 : des laboratoires de l’armée aux salles d’arcade
24.01 - 1980 à 1998 : l’explosion du jeu à domicile
31.01 - 1998 à 2008 : industrie culturelle ?
07.02 - 2008 à aujourd’hui : phénomène de masse et jeux d’auteur
14.02 - Enjeux politiques du jeu vidéo
21.02 - Perspectives philosophiques du jeu vidéo

Les jeux vidéo naissent à la fin des années 1940 dans la foulée du développement de l’informatique, avant de  grandir dans les campus américains au sein des unités de recherche financées par l’armée, et d’enfin s’épanouir comme une industrie autonome dans les salles d’arcade au début des années 1970. Depuis Pong (1972), ce nouveau média est devenu une industrie culturelle gigantesque, l’un des principaux divertissements contemporains malgré de régulières et tonitruantes polémiques. 

Mais au-delà de ces polémiques ou des chiffres d’affaires flatteurs, qu’est-ce qui constitue la spécificité du média ? Comment est-il devenu ce qu’il est ? Quels changements et continuités culturels porte-t-il ? Ces six cours reviennent sur l’histoire du jeu vidéo déterminée par le triangle technique-économie-créativité et sur les enjeux politiques du premier média des moins de 25 ans.

 

Détaché pédagogique auprès de FOr’J, Julien Annart est le créateur du premier espace belge d’exposition dédié aux jeux vidéo, au sein de Quai 10 (Charleroi). Formateur et auteur d’un manuel en pédagogie vidéoludique, il est par ailleurs chroniqueur auprès de la RTBF, organisateur du festival belge des professionnels de l’industrie vidéoludique et régulièrement sollicité par les autorités publiques sur ces questions.