Aller au contenu
Ajouter au calendrier

Femmes et forêts. noces vertes

CONFÉRENCE PAR CAROLINE GOLDBLUM - HISTORIENNE

Né pendant les années 1970, dans les pays anglosaxons et les pays du Sud, l’écoféminisme identifie un socle commun entre exploitation des femmes et destruction de la nature. La dimension phalocratique du capitalisme serait selon ce point de vue intrinsèquement liée à son action prédatrice sur l’environnement. Dans le même temps, ce sont souvent des communautés de femmes qui œuvrent aujourd’hui encore à la sauvegarde des forêts. 

 


 

Caroline Goldblum est auteure d’une thèse sur Françoise Eaubonne, anarchiste et antifasciste, pionnière de l’écoféminisme. Elle poursuit actuellement ses recherches en histoire contemporaine à l’Université Jean Jaurès de Toulouse, sur le thème de l’histoire des femmes au XXe siècle.