Aller au contenu
Ajouter au calendrier

Ça va changer

Par Clara Thomine

Clara Thomine, recherches menées au Corridor, Liège, 2017

Clara Thomine manie à la fois le médium vidéo et l’art de la performance. Elle s’y incarne tour à tour en reporter de faux-semblants vraisemblables, fabricante ou manipulatrice d’objets qui-ne-sont-pas-à-leur-place voire princesse de château de sable, … Quelques-uns de ses propres qualificatifs qui permutent les genres établis. Usant de l’autofiction, elle nous plonge au cœur d’une série de constructions imaginaires développées au départ de réalités tangibles. 

A l’ISELP, Clara Thomine présentera sous forme de conférence-performance la vie de Claire Mohant, scientifique française du dix-neuvième siècle injustement oubliée. À partir de quelques informations trouvées sur Wikipédia, ou en reprenant la description de formes fractales végétales réalisées par la botaniste, l’artiste nous parlera de son enquête à son sujet, de la sculpture commémorative qu’elle lui a dédiée, de poupées russes et des formes qui sont transmises de génération en génération. Une histoire à rebondissements en somme, où tout peut encore changer !


 

Clara Thomine (1990, Nancy) a étudié à l’Ecole nationale supérieure des arts de Nancy puis à l’ERG à Bruxelles. Elle y débutera sa série de vidéos où elle se met en scène dans diverses actions. Actuellement (2018-2020), elle est en résidence à la Maison d’Art Actuel des Chartreux à Bruxelles.

Dans le cadre de Watch this Space 10/ programme porté par 50°Nord, réseau transfrontalier d'art contemporain.

En collaboration avec la Maison d’Art Actuel des Chartreux.