Aller au contenu
Ajouter au calendrier

À L'OMBRE DES GRANDS ARBRES : LA FORÊT, MÉTAPHORE DES FOULES

CONFÉRENCE PAR DELPHINE FLORENCE - historienne de l’art

Nous vivons un temps qui prône l’échelle individuelle comme valeur absolue. L’histoire de l’art occidentale est fondée sur cet axiome et les pratiques contemporaines, aussi inclusives soient-elles, n’élisent en fin de compte que des individus, producteurs, entrepreneurs, maîtres d’œuvres lucides et inspirés. 

Pressentant ce principe comme erroné, Delphine Florence propose de réinterpréter le concept baudelairien de « modernité », en partant non pas de l’hagiographie d’individus émancipés, mais plutôt du tissu d’échanges qui s’est élaboré au sein du milieu qui les a produits. Prenant comme point de départ le rapprochement intuitif de trois objets littéraires, La vie secrète des arbres du forestier allemand Peter Wohlleben, L’Homme des foules d’Edgar A. Poe et Le peintre de la vie moderne de Charles Baudelaire, qui s’en inspire et le prolonge, la conférence
tentera d’investiguer des pratiques artistiques à l’aune du fonctionnement de la « Commune des arbres ». 

 


 

Delphine Florence est historienne de l’art, conférencière et enseignante Elle est associée à divers pôles pédagogiques, dont celui du Wiels ou des Musées royaux des Beaux-Arts. Parmi ses centres d’intérêt, la notion de réalisme et son lien avec la modernité occupent une place importante.