Aller au contenu

Appel à résidence

oct.>dec. 2018

téléchargez l'appel à residence complet

Avec le soutien de la Commission communautaire française de la région de Bruxelles-Capitale (COCOF), l’ISELP a inauguré en 2017 un nouveau programme de résidences. Reflets de la diversité du paysage artistique belge et plus spécifiquement bruxellois, celles-ci sont construites comme un lieu de création et d’approfondissement pour les artistes émergents.

Les résidences sont conçues comme un véritable lieu de recherche pour les artistes. Elles valorisent des formes de recherche artistique inédites tout en favorisant les rapprochements de divers artistes et théoriciens autour d’une problématique commune, ainsi que les rencontres avec le public. Les résidences mettent en avant l’importance de la production de formes de savoir et d’expérience spécifiques à l’œuvre d’art, favorisant avant tout le processus et la rencontre.

Les résidences de l’ISELP proposent un accompagnement des artistes et de leur projet : une temporalité spécifique (trois mois), un espace de travail, des conditions de recherche et d’expérimentation en dialogue étroit avec l’un des curateurs ou historiens de l’art de l’ISELP.

Le programme de résidences vise à aider les artistes à produire une ou des œuvres qui seront soit exposées à l’ISELP, soit amenées à circuler dans d’autres lieux, formes ou contextes, dans une temporalité non liée obligatoirement au temps de la résidence. Les résidences viennent s’inscrire en lien étroit avec le lieu (son histoire, son contexte, etc) et les différents pôles d’activité de l’ISELP. 

 

APPEL

Contenu

Le présent appel concerne la prochaine résidence de 2018, qui se tiendra pour une durée de trois mois, d‘octobre à décembre 2018.

Cette résidence devra porter sur les éléments de réflexion portés par la Wandering Arts Biennial (WAB), édition 2018, à laquelle l’ISELP s’associe. 

La Wandering Arts Biennial s’intéresse aux formes artistiques basées sur la mobilité, le nomadisme et la temporalité comme instrument ou méthode créative de pratiques artistiques. Cette année, les réflexions de la biennale portent plus précisément sur la question d’une déambulation le long d’une (des) limite(s) (géographique, 

politique, sociale, temporelle, …). La question proposée par l’artiste Mira Sanders qui en élabore le cadre étant :
« Comment former une image en se déplaçant le long d’une (des) limite(s) ? »

Pour plus d’informations à ce sujet,
vous pouvez consulter leur site : http://wab.zone

Modalités

Les résidents sont invités à formuler leur projet en motivant l’intérêt d’une résidence pour la réalisation de celui-ci. Ils sont sélectionnés sur dossier et sur projet à l’occasion d’un jury constitué de spécialistes.

Chaque résident se verra attribuer un espace de travail dans les murs de l’ISELP ainsi qu’une bourse de 1500€. Il bénéficiera d’un accompagnement spécifique d’un membre de l’équipe de programmation de l’ISELP.

Une ou plusieurs présentation(s) publique(s) seront organisées en concertation avec chaque résident, l’équipe curatoriale et la personne chargée de la médiation.

Le résident pourra bénéficier d’une visibilité dans le cadre des Visiting Lectures programmées par le HISK (Gand) durant sa résidence.

Le projet pourra être déposé et réalisé dans l’une des langues suivantes : anglais ou français.


Chargée des résidences : 

Catherine Henkinet : c.henkinet@iselp.be