Aller au contenu

FR - La Wandering Arts Biennial s’intéresse aux formes basées sur la mobilité, le nomadisme et la temporalité comme instruments ou méthodes créatives de pratiques artistiques. Initiée en 2014 par nadine, laboratoire bruxellois d’art actuel, la WAB s’associe à l’ISELP pour sa troisième édition.  Cette année, les réflexions de la biennale portent plus précisément sur la déambulation le long des limites (géographiques, politiques, sociales, temporelles…). L’artiste Mira Sanders, invitée à élaborer le cadre de cette édition, pose la question suivante : comment former une image en se déplaçant le long d’une (des) limite(s)?

EN - The Wandering Arts Biennial takes an interest in forms based on mobility, nomadism and temporality as instruments or creative methods of artistic practices. Started in 2014 by nadine, a Brussels-based laboratory of contemporary art, WAB joins forces with ISELP for its third year. This year, the reflections of the Biennial focus more specifically on wandering along limits (geographical, political, social, temporal, etc.). Artist Mira Sanders, invited to develop this year’s framework, asks the following question: how can one form an image while moving along a (or some) limit(s)?